Cabinet de curiosités
Plumet INCA.<br />
Vie, Pouvoir et Mort | Cabinet de curiosités

Plumet INCA.
Vie, Pouvoir et Mort

Dans toutes les cultures, l'homme a pratiqué l'art de la parure, alliant ainsi l'apparence et le cérémoniel. L'attention portée à la confection des objets, le goût pour les matières précieuses, le raffinement des motifs témoignent d'une fascination pour le paraître, comme révélateur d'un statut particulier et d'une certaine opulence. Généralement, la parure est emblématique d'une forme d'autorité sociale.

À leur arrivée dans la région de Cuzco, les Incas ne sont qu'une tribu parmi d'autres dans une confédération locale, occupant dans un premier temps un rang subordonné.

Leur position de chefs militaires dans la confédération leur permet de gagner progressivement de l'influence lors des règnes successifs de Sinchi Roca, Lloque Yupanqui, Mayta Capac et Capac Yupanqui. Finalement, à la mort de Capac Yupanqui, Inca Roca s'empare du contrôle de la confédération.

Les parures de plumes accompagnaient les Incas dans leur dernier voyage

La vie des incas était marquée par 4 étapes. L'enfance, l'adolescence, la vie adulte avec le mariage et la mort.

Pour les Incas la mort était le prolongement de la vie. On plaçait les corps des défunts dans des abris rocheux ou des tours funéraires, dans lesquels, protégés de la pluie et du contact avec le sol et abondamment aérés, ils se desséchaient sans se putréfier. L'âme du défunt (supay), continuait à rôder près des endroits qu'elle avait fréquenté pendant sa vie, pendant 5 jours, puis rejoignait l'endroit de repos final, la paqarina.

Les plumets dont les hommes se coiffaient pour la guerre, ou qui étaient portés par les dignitaires ceignaient le front des défunts comme de leur vivant.

Ce plumet qui date de la période de 1450/1532 après JC est dans un état absolument parfait. Il provient de la collection Ulrich Hoffmann.

Prix sur demande | Publié le 10/10/2017


Copyright © Cabinet-de-curiosites.com, Christian Valorso, 2011-2017 | Mentions légales | Tous droits réservés